Les repas au Moyen âge : deuxième article.

LES REPAS AU MOYEN AGE

Le plus souvent, il y avait deux repas par jour. Le dîner se prenait entre 10 heures et 11 heures. Le souper se prenait entre 16 heures et 19 heures et correspondait à notre dîner d’aujourd’hui. Les paysans adaptaient leurs horaires de repas aux horaires des travaux des champs. Leur déjeuner (notre petit déjeuner actuel) pouvait être pris dès l’aube. Appelé aussi matinel dans certaines familles aisées, ce déjeuner était pris dès le lever.

A l’époque, les repas sont essentiellement composés de pain (500 grammes à 1 kg), et de viandes. Mais, on pouvait aussi consommer du poisson, des légumes, des fruits, des graisses et des fromages mais ces aliments étaient toujours accompagnés de pain. C’était le companage.

Les légumes étaient présentés sous forme de brouet (qui correspond au bouillon), de soupes (brouet avec une tranche épaisse de pain), de porées (entre l’actuel potage et la purée de légumes) et de potages (ragoût ou potée d’aujourd’hui).

Les viandes pouvaient être cuisinées sous forme de pâtés en croûte, de tourtes, de tartes ou de friands.

Les poissons étaient très abondants car ils étaient faciles à pêcher dans les rivières voisines. Ils constituaient l’aliment principal pendant le carême.

Les céréales étaient la base de l’alimentation mais servaient aussi à nourrir le bétail. Il y avait l’orge, le seigle, les blés, le froment, l’épautre, l’avoine, le millet et le sorgho.

G11

Au Moyen Age, peu de fruits étaient cultivés. On cultivait principalement la pomme et le raisin.

On cueillait surtout les fruits qui poussaient naturellement : les baies sauvages comme les groseilles, les framboises et les fraises, ou alors les fruits qui venaient des forêts (les cormes, les sorbes, les prunelles,…) ou bien des vergers (les poires, les coings, les noix,…).

On conservait les fruits soit en les séchant, soit les faisant confire. A l’époque, les confitures étaient réalisées à partir d’aliments cuits dans du sucre ou du miel.

L’eau était consommée lors des repas mais le manque d’hygiène et de pureté incitaient à consommer d’autres boissons souvent alcoolisées. Il y avait le vin, la bière,….Le lait était réservé aux pauvres, aux malades et aux enfants.

L’hypocras était du vin très sucré avec du miel auquel on ajoutait des épices.

Chez les Nobles, lors de certains grands repas, il y avait des spectacles ou divertissements entre chaque plat. C’était les entremets. Aujourd’hui, un entremet est considéré comme un dessert.

G12

METTRE LA TABLE AU MOYEN AGE

Jusqu’à la fin du Moyen Age, les pièces de la maison n’ont pas une fonction particulière. Il n’y a pas de salle à manger. Il n’y a pas de table réservée aux repas chez les paysans. Par contre, chez les nobles, on distingue la cuisine de la pièce où se prennent les repas.

Chez les plus modestes, la salle commune sert aussi bien de chambre à coucher comme de cuisine.

Au Moyen Age, la table n’est pas fixe. Elle se monte et se démonte selon les besoins d’où l’expression « mettre la table ». A l’époque, c’est juste une planche de bois montée sur des tréteaux.

G15

Pour manger à table, on s’asseyait sur des bancs ou des tabourets que l’on pouvait fabriquer soi-même.

A la fin du Moyen Age, au XVIIIème siècle, le lieu où l’on prend ses repas devient la salle à manger, sur une table fixe.

Aujourd’hui, lorsque l’on dresse la table, on dispose les couverts et les assiettes ensemble.

LES COUVERTS ET LA VAISSELLE AU MOYEN AGE

Le tailloir est une plaque ronde ou rectangulaire qui servait à poser des aliments solides.

Le tranchoir est un morceau de pain sur lequel on posait la viande en sauce ou les légumes. A la fin du repas, on pouvait le manger ou le donner aux pauvres en charité.

G14

Les écuelles servent à consommer les aliments liquides (comme les soupes). Elles sont faites en bois. Chez les familles riches, elles peuvent être en argent ou en or.

G13

Les couverts :

img g1

A l’époque médiévale, on mangeait avec les doigts mais on pouvait utiliser aussi des couteaux, des cuillères et des fourchettes.

Le couteau est un objet personnel. On le garde souvent sur soi. Quand on est invité, il faut venir avec son propre couteau. C’est le principal couvert que l’on utilisait.

La cuillère sert à tout. De bois ou de métal précieux, elle est d’usage individuel et est mise avant le repas. Les grandes cuillères servaient à prendre les aliments dans les plats.

La fourchette au Moyen Age n’est pas utilisée comme maintenant. C’était un ustensile à deux dents. On l’utilise pour servir les viandes ou piquer des fruits à la fin du repas. C’était un outil pour le service.

Les coupes et les gobelets servent à consommer des boissons.

G2

Chez les pauvres, ils sont en bois et chez les riches, les gobelets peuvent en métal avec des perles ou des pierres précieuses.

Au moyen Age, les ustensiles peuvent être partagés par plusieurs personnes.

Sources :BNF , Les voyageurs du temps.

Gaëlle 5D

(bravo à toi, ndrl)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s