Déjà le chapitre 2 !

Ils sont rapides  nos correspondants. En avant première, le chapitre 2 de notre récit médiéval !

1005796-Moine_copiste

Il fait nuit noire en Mayenne. La nature semble encore endormie. Seuls les chants des laudesi et l’éternelle pluie font résonner leurs bruits. Dans quelques heures le soleil se lèvera sur l’abbaye d’Evron, mais malheureusement je ne verrai pas les premiers rayons du soleil car il me faut déjà me rendre au noviciatii.

C’est un véritable périple que de quitter l’église pour s’y rendre : il nous faut éviter les flaques d’eau pour ne pas avoir les pieds trempés toute la journée.

Frère Philibert nous demande de ne pas nous asseoir tout de suite car nous allons chanter ce chant grégorien que nous connaissons depuis un mois maintenant.

Une fois le chant terminé, Frère Joseph nous lit la règle de Saint-Benoît tout en nous l’expliquant :

« En dehors des offices, mes frères, nous devons nous adonner au travail manuel : car, dit Benoît, ‘‘c’est alors que nous serons vraiment moines, lorsque nous vivrons du travail de nos mains, à l’exemple de nos pères et des Apôtres’’. »

Ah! Le travail manuel…Ces seuls mots suffisent à déclencher ma rêverie. Du coup, je n’écoute plus, le cours. Heureusement, la cloche de la pause de sexteiii retentit : après une nouvelle prière, je pourrai enfin me reposer dans la bibliothèque et écrire mon journal…

« Louis me manque terriblement. J’aurais tellement voulu être à ses côtés sur les chantiers à Dijon. Sa vie doit être passionnante comparée à la mienne. J’en ai assez de vivre dans cette abbaye. Je n’ai qu’une envie, celle de m’enfuir et d’aller le retrouver. Je suis lassé de toutes ces prières et n’en peux plus de me lever tôt. Et que dire de ce chant qui retentit toute la journée dans ma tête ? Je préférais la vie de maçon à celle de moine. Si, au moins, j’avais été conversiv, ma vie aurait sans doute été plus facile… Seule une chose me divertit, c’est d’être choisi pour faire la cuisine cette semaine !

Mais il faut déjà que je cesse d’écrire. Voilà Frère Eloi qui vient me chercher pour préparer le seul repas de la journée : la porée blanchev… »

i Première prière de la journée qui a lieu à six heures du matin.

ii Le noviciat est la partie réservée aux novices. Les novices sont les futurs moines qui sont en apprentissage à l’abbaye.

iii Midi

iv Les convers sont des religieux soumis au règles de la vie monastique, qui s’occupent des travaux manuels. Ils participent à un nombre moins importants d’offices que les moines et subissent un régime alimentaire moins strict.

v Recette médiévale. Il s’agit d’une soupe composée de deux bottes de poireaux, un kilo d’oignons, un litre de lait d’amandes, de pain, d’huile et de sel.

Publicités

6 réflexions sur “Déjà le chapitre 2 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s